Comment les agences immobilières gèrent-elles les commissions ?

Agence immobilière

Les agences immobilières sont les meilleures prestataires à recourir en cas de vente d’immeuble. Étant des experts dans le domaine immobilier, ces dernières peuvent vous dénicher des acheteurs potentiels le plus rapidement possible. Mais leur travail a un certain coût. C’est ce qu’on appelle la commission agence immobilière. Une question se pose alors : comment les agences immobilières gèrent-elles les commissions ? ?

La commission agence immobilière : en quoi consiste-t-elle ?

Comme son nom l’indique, la commission agence immobilière est une source de rémunération perçue par une agence immobilière, en contrepartie des prestations qu’elle a fournies. Comme il ne s’agit pas d’un acte salarial, alors il incombe à l’agence de la fixer elle-même ainsi que son montant. Mais généralement, elle équivaut toujours à 3 % à 8 % de la valeur du bien immobilier.

Les différentes commissions d’agence immobilière doivent être affichées explicitement à l’extérieur du local de l’agence ou dans son site si elle en dispose. Elles doivent être bien détaillées avec les modalités de paiement. Pour en connaître davantage sur ce système de rémunération et pour trouver une agence immobilière fiable, n’hésitez pas à consulter le site de hosman.co.

La commission agence immobilière : comment est-elle décomposée ?

Puisque la modalité de commission immobilière est libre, alors l’agence va elle-même gérer sa décomposition. Mais en temps général, elle va retenir les 70 % pour les coûts fixes et le reste sera partagé entre l’agence et l’agent immobilier qui a conclu la transaction.

La commission prix fixe (c’est-à-dire les 70 %) va servir à payer les différentes charges de l’agence. Cela peut correspondre aux loyers du local et des bureaux utilisés par celle-ci, aux coûts d’entretien du local (nettoyage, etc.). Cela équivaut aussi à la rémunération de tous les salariés dans l’agence. Enfin, les charges relatives au développement et à la communication de l’agence sont aussi déduites de ces coûts fixes.

Le reste, c’est-à-dire les 30 %, va servir de bénéfices propres pour l’agence et de bénéfices personnels pour l’agent.

La commission agence immobilière : comment est-elle perçue et peut-on la négocier ?

Même si la commission agence immobilière est fixée de plein droit par l’agence en question, il existe tout de même certaines règles que la loi a prévues pour celle-ci.

D’abord, la commission est versée par le client qui a fait appel à l’agence, en l’occurrence, celui qui veut vendre son bien immobilier.

Ensuite, elle ne doit être payée que lorsque la vente est conclue. En d’autres termes, il faut donc que le bien immeuble ait trouvé preneur et que l’acte de vente ait été authentifié.

Par ailleurs, afin de pouvoir se faire octroyer une commission, il faut que l’agent immobilier dispose d’un mandat. Celui-ci est donné par le client. Il peut arriver que l’agent reçoive un mandat de la part des deux parties, à la fois de l’acheteur et le vendeur. Dans ce cas, il peut recevoir une double commission.

Pour finir, il est possible de négocier le prix de la commission. Cela va dépendre entre autres du prix du bien immobilier ainsi que des réductions d’honoraire que l’agence est prête à accorder sur ses honoraires.

Immobilier : qu’est-ce que l’achat d’un appartement en solde ?
Comment réussir son investissement immobilier dans le neuf ?